Chirurgie dermatologique en Tunisie

La chirurgie dermatologique est un volet de la chirurgie plastique et de la chirurgie réparatrice. Elle a pour objectif de prendre en charge les tumeurs cutanées qu’elles soient bénignes ou malignes.

Les tumeurs cutanées sont des lésions de la peau. Elles peuvent se présenter sous forme de taches ou des excroissances cutanées. Elles peuvent différer par leur forme, leur taille et leur couleur en fonction de leur nature et durée d’évolution.

Il y a une grande variété de types de tumeurs allant d’un banal nævi (grain de beauté) à la tumeur rare difficilement diagnosticable. Ces tumeurs peuvent exister depuis la naissance (tumeurs congénitales) ou apparaître plus tard.

Ces tumeurs cutanées sont souvent découvertes fortuitement ou peuvent être diagnostiquées par votre médecin traitant ou par votre dermatologue, qui vous orientent alors vers un chirurgien plasticien pour leur ablation chirurgicale.

Visuellement, il n’est pas toujours possible de différencier une tumeur bénigne d’une tumeur maligne. Il faut dans ce cas là faire une biopsie avec un examen anatomopathologique pour confirmer la nature de la lésion.

On peut différencier deux sortes de tumeurs de la peau :

1. Les tumeurs bénignes :

Les tumeurs bénignes peuvent faire l’objet d’une exérèse chirurgicale dans les cas suivants :

  • Elles risquent d’évoluer vers la malignité (l’exérèse est alors pratiquée à titre préventif).
  • Elles sont contrariantes (causant des frottements et des irritations du fait de leur localisation) ou elles sont inesthétiques.

Il existe plusieurs formes différentes de tumeurs bénignes qui sont fréquentes, on peut en citer surtout :

Les naevi (ou grains de beauté) :

Les nævi sont des tumeurs bénignes. D’origine mélanocytaire, elles sont généralement pigmentées. Plusieurs facteurs peuvent être la raison derrière la fragilisation des nævi en les rendant plus susceptibles de se cancériser sous la forme de mélanomes tels que l’exposition solaire répétée, les facteurs génétiques, les irritations mécaniques, etc.

Les lipomes :

Les lipomes sont des tumeurs graisseuses bénignes qui sont très fréquents et insensibles. Cependant, ce genre de tumeurs est parfois perçu comme étant très gênant généralement en raison de leur situation ou de leur volume.

Les kystes :

Les kystes sont des tumeurs glandulaires de la peau tout à fait bénignes et très fréquentes dont les sécrétions (sébum et kératine) se collectent dans une poche.

2. Les tumeurs malignes :

Ces tumeurs sont assimilées aux cancers de la peau. Elles doivent être retirées chirurgicalement par exérèse dans la plupart des cas.

Afin de réduire au maximum les risques de récidive, l’exérèse chirurgicale doit respecter une « marge de sécurité » autour de la tumeur. Ces tumeurs peuvent être des sarcomes, des mélanomes ou des épithéliomas.

Le carcinome basocellulaire, le carcinome spinocellulaire et le mélanome sont les lésions les plus fréquentes à l’origine des cancers de la peau.

chirurgie-dermatologique-tunisie
Carcinome spinocellulaire ou épidermoide en Tunisie

Les carcinomes basocellulaires représentent environ 60% des cancers cutanées et sont donc des lésions fréquentes. Il est important d’entraver l’évolution de cette lésion afin d’éviter l’ulcération, même si ces carcinomes ne donnent jamais lieu à des métastases.

dermatologie-chirurgicale-tunisie
Carcinome basocellulaire en Tunisie

La chirurgie des tumeurs cutanées en Tunisie consiste en l’ablation d’une partie plus ou moins étendue (en largeur ou en profondeur) de la peau afin que l’exérèse de la tumeur cutanée soit complète. Le Dr Chiraz Bouzguenda, le meilleur chirurgien esthetique en Tunisie,  déterminera la meilleure technique à utiliser pour obtenir le meilleur résultat possible.

Plusieurs raisons justifient une chirurgie dermatologique :

  • Il s’agit d’une tumeur cancéreuse ou susceptible de le devenir.
  • Il s’agit d’une tumeur bénigne mais qui est gênante ou inesthétique.

La chirurgie dermatologique exige des techniques précises et doit respecter des normes bien déterminées. En effet, en écartant le cas de mélanome qui représente une maladie grave, la plupart des lésions cutanées sont curables définitivement. Il est donc exigé de prendre toutes les précautions, en respectant les marges de sécurité nécessaires (variable en fonction du type de lésion) pour retirer la lésion, et d’une manière définitive.

dermato-tumeurs-cutanees
Marges de sécurité – Tumeurs cutanées

Pour que la cicatrice soit la plus discrète et la plus esthétique possible, il est primordial de choisir l’orientation de l’excision en fuseau de la tumeur cutanée en respectant les lignes de tension naturelle de la peau.

fuseaux-excision
Lignes de moindre tension de la face - Orientation optimale des fuseaux d’excision

Certains cas peuvent être très simples ne nécessitant qu’une exérèse en pleine épaisseur de la peau avec suture bord à bord. Cette intervention est rapide et efficace : Pas de préparation ni de réflexions techniques au préalable.

dermato-tumeur-cutanee
Tumeurs cutanées – Exérèse simple

D’autres cas nécessitent des techniques sophistiquées de chirurgie réparatrice : chirurgie des lambeaux locaux ou à distance, greffe de peau,… Ces dernières exigent une bonne stratégie de la part du chirurgien plasticien. Le but est d’obtenir un résultat optimal aussi bien sur le plan carcinologique que sur le plan esthétique.

Dans tous les cas, il est primordial d’effectuer une analyse histologique systématique de toutes les lésions cutanées.

examen-anatomopathologique
Examen anatomopathologique – Tumeurs cutanées

En règle générale, le patient pris en charge a déjà eu une première consultation avec un dermatologue. Il a donc à ce stade un diagnostic établi de l’anomalie de la peau nécessitant l’intervention d’un chirurgien esthétique qui lui conseillera les étapes à suivre pour avoir sa chirurgie dermatologique.

Il est donc superflu au chirurgien de perdre du temps en reconfirmant un diagnostic déjà établi. Son rôle sera plutôt de bien envisager l’intervention dans les meilleures conditions.

Cette consultation avec le Dr. Chiraz Bouzguenda lui permettra de définir la zone à traiter et les techniques à suivre pour parvenir à l’ablation de la tumeur cutanée.

Dans la majorité des cas, et bien sûr sous réserve de l’âge, de la condition physique et des traitements suivis par le patient, ces interventions peuvent être effectuées en ambulatoire dans une clinique esthetique en Tunisie. Une anesthésie locale est dans la plupart des cas suffisante.

Les suites d’une chirurgie dermatologique sont heureusement peu douloureuses. Juste après l’intervention, on applique un pansement sur la plaie. Ce dernier doit être changé régulièrement au cours des premiers jours qui suivent l'intervention de la chirurgie dermatologique.

Les carcinomes basocellulaires font partie des tumeurs malignes de la peau, mais n’ont qu’une malignité locale. En effet, ils n’engendrent ni des métastases ni des ganglions. Il est par contre impératif de procéder à leur exérèse dès leur découverte car ils risquent d’augmenter de taille et d’être envahissant pour les tissus avoisinants (peau, muscle, os,…) et compliquer ainsi leur exérèse chirurgicale.

Les carcinomes spinocellulaires engendrent par contre des métastases à distance (notamment au niveau des poumons).

evolution-carcinomes
Evolution des carcinomes

Les mélanomes malins, connus pour être le cancer du grain de beauté, ont une généralement une évolution sévère envahissant les tissus avoisinants et donnant des métastases à distance et des adénopathies.

evolution-melanomes
Evolution des mélanomes
Fiche information SOFCPRE
En pratique
  • Procédure : Exérèse des tumeurs cutanées bénignes ou malignes suivie d’une reconstruction tissulaire.
  • Anesthésie : Locale ou locale potentialisée
  • Durée opératoire : 1 heure
  • Durée de l’hospitalisation : En ambulatoire
  • Convalescence : 7 jours
BLOG