Botox en Tunisie

Beaucoup de signes de vieillesse apparaissent sur le visage et qui peuvent être corrigés par interventions autres que la chirurgie. Il s’agit d’injection du Botox qui constitue une solution rapide et temporaire pour la correction des rides aux zones du front de la patte d’oie aussi bien que les rides du lion. Le Botox contribue à effacer toutes ces rides en redonnant au visage sa jeunesse et sa vivacité.

En fait, le fonctionnement de l’injection de la toxine botulinique consiste à relâcher les muscles du visage, ce qui fait que ces derniers se relâchent et diminuent leur effet sur la peau tout en réduisant les rides.

Approuvé par la FDA qui est la plus haute autorité sanitaire aux Etats-Unis, l’injection de Botox n’a aucun risque sur la santé des patients.

Pendant votre première consultation avec le Dr. Bouzguenda, vous allez recevoir les conseils adaptés à la particularité de votre cas et les explications sur les étapes à suivre pour vous faire injecter le Botox aux meilleurs prix en Tunisie.

Qu’est-ce que le botox ?

La toxine botulique est une substance qui amoindrit la contraction des muscles car elle agit au niveau de la jonction neuromusculaire (action myorelaxante).

action-botox
Action du Botox

Depuis 1975, la toxine botulique a été utilisée par les médecins pour remédier au strabisme de l’enfant, aux tics du visage et aux clignements involontaires de l’œil. En pratique, le Botox est classiquement indiquée dans le domaine de la médecine esthétique pour corriger les rides inter-sourcilières, les rides du front et les rides de la patte d’oie.

botox-tunisie
Botox en Tunisie

Quel est le principe d’action de la toxine botulique ?

Les trois principales indications du Botox sont les rides du front, les rides inter-sourcilières et les rides de la patte d’oie.
Souvent utilisée pour ses propriétés de relaxation sur les muscles, la toxine botulique a pour objectif, dans la majorité des cas de son utilisation, de diminuer la contraction des muscles qui se trouvent aux zones du front et des sourcils. Cela contribuera à atténuer aussi bien les rides horizontales que les rides verticales causées par la contraction de ces muscles.

toxine-botulique-tunisie
Toxine botulique – Mécanisme d’action

Ainsi, en relâchant la tension des muscles, l’utilisation du Botox permettra le lissage des reliefs de la peau et l’obtention d’un visage rajeuni.

D’une manière plus générale, les sourcils se positionnent en s’appuyant sur un équilibre entre deux forces opposées qui se constituent par des muscles abaisseurs (se situant dans la zone des sourcils), et un muscle releveur (se situant au niveau du front, muscle frontal).

Quand le muscle frontal, qui est releveur, se contracte, il cause le développement des rides horizontales. A la contraction des muscles abaisseurs, sont occasionnées les rides verticales.

injection-toxine-botulique-tunisie
Rides du visage et Botox

Quels sont les objectifs du traitement par Botox ?

Le but primordial de ce traitement, les injections de Botox, est d’amoindrir les rides et les ridules en position de repos et non de prévenir la contraction du muscle. C’est l’aspect final des rides en repos, donc, qui permettra de juger le résultat.

D’autre part, l’injection de Botox génère une sorte de balance entre les muscles abaisseurs et élévateurs car elle atténue l’action d’un groupe de muscle, par conséquent, les rides qu’il cause par son action et dégage l’action des muscles antagonistes : l’intention consiste en le traitement de la balance musculaire et l’obtention en résultat d’une harmonisation au niveau du visage.

injections-botox-tunisie
Injections de Botox en Tunisie

Il faut garder en tête que traiter par toxine botulique se conçoit et se gère dans le temps : ainsi, il sera convenable d’effectuer un traitement progressif et d’éviter le piège d’en faire trop pendant les toutes premières injections.

Il sera meilleur de se contenter d’une première séance raisonnablement efficiente que trop efficiente : il faut donc pas demander d’avoir le meilleur résultat dès la première séance d’injection.

Sur cette base, le chirurgien esthétique jugera nécessaire d’effectuer nombreuses séances d’injections afin de trouver la meilleure possibilité du produit qui s’adapte à chaque patient(e).

Les zones d’injections de Botox ?

Les zones les plus classiques concernées par les injections de Botox sont :

  • Les rides du front,
  • Les rides du lion,
  • Les rides de la patte d’oie.
zones-injections-botox
Rides du lion / Rides du front / Rides de la patte d’oie
Les zones d’injections du Botox

Le Botox peut aussi être injecté, plus rarement, au niveau d’autres zones : les lèvres, le menton, le nez, les joues, les cordes platysmales du cou…

zones-injections-toxine-botulique
Autres zones d’injections de Botox

Quelles précautions doivent avant les injections de Botox ?

Il n’est pas nécessaire de faire une préparation particulière.

Il n’est pas aussi nécessaire de se présenter à jeun le jour de la séance d’injections. Les femmes sont requises de se présenter sans maquillage ou de se démaquiller avant les injections.

De préférence, et afin de limiter au maximum le risque des saignements au niveau des zones traitées, les patient(e)s arrêteront la prise d’aspirine avant et après 15 jours de l’intervention.

Quelles sont les contre-indications du Botox ?

Les injections de Botox sont contre-indiquées dans les situations suivantes :

  • Quelques maladies neuromusculaires telles que la myasthénie.
  • Il faut certainement re-planifier la séance d’injection de Botox en cas de grossesse, même quand cette dernière soit juste de quelques jours. Un éventuel allaitement doit être arrêté.
  • Les sensibilités connues contre la neurotoxine botulinique A ou la sérum-albumine, et contre le traitement par les aminosides (famille d’antibiotiques dont font partie notamment l’Amiklin et la Gentalline) contre-indiquent la toxine botulique.
    Quelques précautions devront être mises en places si :
    • Vous suivez un traitement par des injections de toxine botulique pour soigner des spasmes pathologiques, s’il vous est arrivé auparavant un épisode de paralysie des muscles de la face, si vous avez une maladie neuromusculaire ou de problèmes de coagulation. Tous ces troubles doivent être signalés à votre médecin pour qu’il vous prenne en charge pour les injections de Botox. Il se conviendra en se consultant avec votre médecin traitant de l’opportunité des injections sur votre personne et de la façon avec laquelle il va procéder au cas où ces injections auront lieu.
    • Pendant la période précédant ou pendant les injections, vous vous traitez avec des traitements de type anticoagulants ou aspirine ou antibiotiques, ou si vous souffrez d’un ennui de santé quel que soit ce dernier (surtout infection, grippe, abcès dentaire…). Ces troubles nécessitent que vous en parliez à votre médecin avant l’injection.
    • Généralement, vous devez partager avec votre médecin tous les problèmes de santé que vous avez rencontrés pour que celui-ci estime bien la date des injections. Et dans le même esprit, n’hésitez pas à poser à votre chirurgien esthétique, le Dr Chiraz Bouzguenda, toutes les questions que vous pensez à poser et à lui indiquer les traitements que vous avez reçu auparavant ou ceux dont vous faites encore l’objet.

L’injection de Botox ne nécessite pas d’anesthésie.

Comment se déroule une séance d'injection de Botox ?

Suivant comment est habitué à pratiquer votre médecin esthétique, le traitement se réalisera soit au cabinet du médecin soit dans la clinique esthétique.

seance-injection-botox
Séance d’injection de Botox en Tunisie

Le traitement de Botox se réalise par plusieurs injections dans les zones à traiter du visage. Ces injections se caractérisent par la finesse de leurs aiguilles et leurs caractères peu douloureux.

points-injection-botox
Les points d’injection de Botox en Tunisie

La séance d’injection de Botox dure juste quelques minutes.

Quelles sont les suites à prévoir après injections de Botox ?

Après les deux premières heures qui suivent les injections, il est déconseillé de pratiquer les activités sportives intensives comme il est recommandé de ne pas s’allonger.

Il est convenable aussi pendant les 24 heures qui suivent l’injection d’éviter de manipuler le visage ou d’effectuer les massages appuyés.

Il faut s’employer, pendant les quinze jours qui précèdent l’injection et une quinzaine autre qui les suit, en minimisant les risques des bleus et de saignement sur les zones traitées (cela empêchera le risque d’infiltration du produit vers les muscles périphériques causant des effets indésirables).

D’autre part, durant les trois jours qui suivent les injections, les patient(e)s sont requises d’effectuer un exercice de contraction des muscles traités trois fois par jours pour au moins 5 secondes par muscle.

D’habitude, les suites du traitement par Botox sont simples. Un gonflement aux zones traitées se maintient pour environ 20 à 30 minutes puis disparait.

Les activités journalières sont reprises d’une façon normale après les injections.
Plus rarement, quelques effets indésirables peuvent se manifester. Ils sont passagers et non permanents et consistent en :

  • La rougeur : Cette rougeur se localise aux points où étaient effectuées les injections et ont été rarement signalées pour avoir duré pour un délai de 3 à 6 jours.
  • Les ecchymoses (les bleus) : rarement constatées après traitement des zones concernées et durent juste pour quelques jours après les injections.
  • Les œdèmes : si un gonflement est observé, il sera apparent autour des yeux et peut parfois s’installer dès le 4ème au 5ème jour après le traitement et commence son décroissement en quelques jours à quelques semaines.
  • Malaise de sensibilité : une modification de la sensibilité aux zones traitées est fréquemment associée à une sensation de cartonnement qui peut durer quelques jours aussi qu’une sensation de tension ou de fixité au niveau du front, de la bouche ou du cou selon les zones qui ont été traitées.
  • Douleurs passagères oculaires ou faciales : très exceptionnellement qu’elles étaient remontées des douleurs dans la zone traitée par les injections.

N’hésitez surtout pas à signaler quoique ce soit que vous pouvez avoir comme suites aux injections à votre médecin.

Quelle est la durée de l'effet des injections de Botox ?

Au bout de trois à quinze jours après les injections, le résultat obtenu fait que les rides sont atténuées et de petits mouvements sont conservés.

Effets :

On peut visualiser le résultat final dans les quelques premiers jours qui suivent l’injection. Mais, tout le long d’environ la première quinzaine de jours, les effets peuvent être changeants : parfois on peut constater une asymétrie qui finira par se stabiliser.
Le résultat qu’obtient le patient après la première séance persiste pour 3 à 6 mois permettant de reprendre, après leur écoulement, la procédure d’injection.
Ce traitement, vise généralement à améliorer l’aspect actuel des rides et non pas de le perfectionner. Ainsi, on garde des souhaits réalistes, le patient devra être très satisfait par le résultat des injections.

Fréquence des injections :

Pour atteindre la stabilité du résultat, les injections se pratiquent différentes fois séparées par des intervalles de 3 à 6 mois. A la deuxième injection, les résultats durent plus longtemps en comparaison avec la première injection (6 à 8 mois). Ainsi, il sera convenable d’effectuer les injections une autre fois chaque 3 à 6 mois.
Il est fortement déconseillé de rétrécir le délai entre les injections de moins de 3 mois afin d’empêcher surtout de provoquer la résistance au produit par un « effet vaccin ».
La stabilisation du résultat s’effectue généralement au-delà de 3 injections, cependant quelques cas nécessitent de faire recours à minimum 8 à 10 injections afin de favoriser l’obtention d’une certaine stabilisation du résultat.

resultat-injections-botox-tunisie
Résultat des injections de Botox en Tunisie

Cependant, à l’arrêt des injections, on constate que la fonction du muscle traité revient à son état initial avant le traitement par injections.

Les marques du Botox ?

Pour vos injections de toxine botulique en Tunisie, le Dr Chiraz Bouzguenda utilise ou le Botox ou le Dysport.

marques-botox-tunisie
Botox ou Dysport en Tunisie

Quels actes peu-on associer aux injections de Botox ?

Pendant la séance d’injection de Botox, on peut aussi faire les actes suivants, dans le cadre du rajeunissement du visage :

  • Comblement des rides par de l’acide hyaluronique,
  • Mésolift du visage,
  • Un peeling,
  • Des injections de PRP (Plasma Riche en Plaquettes).
actes-botox-tunisie

Quelles sont les imperfections du résultat des injections de Botox ?

Imperfections localisées :

Pour certains cas, on peut constater quelques imperfections « locales » (persistance de petites ridules) qui ne forment pas vraiment des complications réelles. Ces imperfections sont généralement causées dû à l’aspect original de la peau qui peut contenir, avant le traitement par injections, une « cassure » inaltérable qui revient à l’âge avancé de la ride.

Le résultat peut aussi, dans quelques cas, une insuffisance ou une asymétrie au niveau de l’aspect final de la ride : ce fait est généralement dû à la nature de nos muscles qui sont plus ou moins puissants et souvent de nature asymétrique.

D’habitude, le médecin traite ces anomalies en injectant de la Toxine Botulique complémentaire après un mois de la date de la première injection.

Quand on constate que le résultat des injections complémentaires de Botox est préférable pour perfectionner le résultat, le médecin doit la réaliser après écoulement d’au moins 15 jours pour que les balances des muscles (l’équilibre entre les groupes de muscles) nécessaires puissent s’établir dans un délai de 15 jours.

Asymétrie résiduelle :

Avant d’injecter le Botox, le patient se présente souvent avec les deux côtés du visage asymétriques et des rides plus importantes d’un côté du visage que de l’autre.

Le muscle derrière la ride, peut présenter deux côtés différents avec un étant plus fort que l'autre. Le médecin étudie ceci avant l’injection et suivra une technique adaptée et légèrement distincte de la méthode régulière en traitant les deux côtés du muscle responsable de la ride différemment. Cependant, même quand le médecin adapte cette technique, l’asymétrie résiduelle a toujours des chances d’apparaitre et peut éventuellement nécessiter une injection complémentaire.

Ces interventions de la médecine esthétique visent à vous satisfaire et à répondre à vos besoins dans des proportions réalistes. En revanche, au cas où ces interventions n’atteignent pas l’effet escompté, cela peut augmenter, au contraire, des troubles psychologiques préexistants. La réaction des patients après l’injection de Botox peut changer d’un patient à un autre, même en ayant le même résultat.

Il faut garder en esprit que l’injection de Botox engendrera une diminution ou même une disparition de quelques expressions du visage. Le médecin traitant évaluera cet aspect avec vous pour empêcher la survenue de risques de désappointements surtout si vous êtes acteur, présentateur, etc…

Quelles sont les complications des injections de Botox ?

Les complications reliées à l’injection de Botox ont heureusement une très faible chance de survenue. Les complications aléatoires éprouvées jusqu’à ce jour sont les suivantes :

Complications loco-régionales :

Maux de tête : les douleurs de tête s’installent à la diminution des premières injections et s’arrêtent après écoulement de quelques heures à quelques jours.

Ptosis des sourcils : suite à l’injection du front les sourcils peuvent légèrement descendre. Cette descente est habituellement provoquée parce que la position originale des sourcils avant l’injection était déjà en descente. Habituellement, au bout de quelques semaines, le patient verra diminuer ce léger abaissement des sourcils.

Ptosis des paupières : il existe un risque très faible de chute partielle de la paupière supérieure quand on procède à une injection des rides du lion. Cette chute durera entre 4 à 8 semaines. Ce risque est très rare et a une chance de survenue de moins de 1% des cas. Sa disparition se réalise au bout de quelques semaines.

Gêne au sourire et à la déglutition : le patient peut rencontrer un malaise au sourire ou de petits mouvements anormaux à l’’injection dans les lèvres. Une difficulté à déglutir peut aussi se présenter lors de l’injection au niveau du cou.

Sécheresse oculaire : par réduction de la sécrétion lacrymale qui peut causer une kératite, surtout plus chez les patients qui portent des lentilles de contact (il est préférable, dans cette situation, de veiller à bien hydrater la cornée).

Contraction paradoxale d’un muscle et troubles de la mimique : après quelques jours de l’injection, le patient peut constater l’apparition de quelques mouvements de contractions spontanés au niveau des muscles traités (mouvements paradoxaux) sans gravité.

Complications générales :

Elles sont tout à fait inhabituelles:

  • Le patient peut avoir une réaction allergique : éruption de la peau, urticaire, une allergie générale.
  • Écœurement, étourdissements
  • Sensation de faiblesse, fièvre, syndrome grippal
  • Sécheresse au niveau de la peau ou au niveau de la bouche.

S’ajoutant à ces risques éprouvés, la part d’aléas de survenue de risques inconnus qui sont reliés à tous les actes médicaux et l’estimation de la durée et des aspects reste imprévisible.

En vue globale, il faut chercher à apprendre sur les risques de l’intervention de la médecine esthétique sans toutefois leur donner plus d’ampleur qu’ils ne le méritent.

Prix des injections de Botox

Le prix des injections de Botox en Tunisie dépend du nombre des zones à traiter. Pour avoir un devis, n’hésitez pas à contacter le Dr Chiraz Bouzguenda. De toute façon, le prix des injections de Botox en Tunisie est tout à fait abordable et pas cher.

Fiche information SOFCPRE
En pratique
  • Procédure : il s’agit de l’injection de la Toxine Botulique pour atteindre l’objectif de diminuer l’action des muscles et réduire les rides d’expression au niveau du visage.
  • Anesthésie : sans anesthésie
  • Durée de l’injection : une demi-heure
  • Durée de l’hospitalisation : en ambulatoire
  • Convalescence : 24 heures
  • Durée du résultat : 6 à 9 mois
BLOG