Questions fréquentes sur la chirurgie des cicatrices en Tunisie

Je possède  des cicatrices étendues au niveau du visage  existent -ils des techniques  pour les traiter ?

Pour traiter les cicatrices élargies, on fait appel à une panolie de techniques  opératoires. En effet, le chirurgien est chargé d’appliquer une exérèse itérative,  permettant  à la peau de se détendre entre deux temps opératoires. Par la suite, un  greffage de la peau prélevée est réalisé.  Cela nécessite une plastie locale, avec déplacement d’un lambeau de peau avoisinant afin que celui-ci vienne recouvrir la zone cicatricielle. En revanche, il convient de mettre en place une expansion cutanée via des ballonnets gonflables placés sous la peau saine avoisinante .L’excédent cutané obtenu lors de l’ablation des ballons  permet de recouvrir la zone à traiter.

Pour  les cicatrices chéloïdes, existe –il un traitement adéquat pour les atténuer ?

D’emblée, il convient de noter qu’il est  impossible de faire disparaître une cicatrice entièrement. Cependant avec le facteur du  temps, une cicatrice devient de plus en plus  légère mais pas complètement microscopique. D’habitude, la cicatrice chéloïde semble rouge, gonflée et  épaisse. Elle peut  parfois présenter des irritations, voire être  douloureuse. Pour la traiter, et en cas de volume abusif, une  ablation ou une exérèse  peut être envisageable. Pourtant, si  elle est délicate, il est préconisé de  recourir  aux récidives. Une reprise chirurgicale doit le plus souvent associée à ce type de cicatrisation.

 Suite à la correction des cicatrices comment  est l’aspect de la peau ?

 Après le traitement, de légers suintements, des ecchymoses et des gonflements peuvent apparaître, mais au fil du temps ils s’estompent progressivement.  La correction chirurgicale des cicatrices  est susceptible de vous   produire également  des démangeaisons, une sensation de gêne ou d’inconfort  voire une certaine tension sur la zone opérée   durant un certain temps. Tôt ou tard, elles  s’achèveront par une disparition totale. Pour cela, toute exposition au soleil ou aux U.V. est strictement déconseillée tant que votre chirurgien  plasticien vous le préconisera.

En quoi consiste la révision des cicatrices ?

La révision des cicatrices n'est  réalisable qu’avec des patients disposant de cicatrices rétractiles, ulcérées, hypertrophiques ou chéloïdiennes  sinon des cicatrices inesthétiques. Il suffit  d’exciser la cicatrice et de la refermer ensuite  avec une resuturation de points très fins, dans l’objectif d’aboutir une récente cicatrice plus discrète et plus minime. Pourtant dans des cas graves, citons les cicatrices des brûlures, il est  nécessaire de  créer une nouvelle expansion de la peau afin de changer le tissu cicatriciel.

Après un lifting des bras,  combien de temps dois –je attendre pour  effectuer la correction de ma cicatrice ?

D’une manière générale, la durée de l’évolution  naturelle des  cicatrices varient d’une personne à une autre, mais aussi en fonction de l’importance de la plaie et de la zone lésée. Tout d’abord,  après l’intervention chirurgicale, la cicatrice va entrer au bout de quelques semaines à quelques mois dans une phase appelé «  l’hyperplasique » où la cicatrice semble rougeâtre et  peut  ferme jusqu’à devenir aplatie  et blanchâtre. Pour apprécier l’aspect définitif d’une cicatrice, il faut  bien attendre un an ou deux. Il faut noter que dans  la plupart des cas, on ne peut pas entamer une correction que sur des cicatrices stabilisées et matures, au terme de leur évolution naturelle (6 mois à 2 ans).

BLOG